Steingraeber & Söhne KG

E-272, le piano à queue de concert 

  

1

a été réinventé au cours des années 1997-2002 sur la base du piano à queue de concert 265 de 1895. Il est apprécié par de nombreux pianistes qui le considère comme un des pianos de très haut de gamme les plus novateur. Ses caractéristiques spécifiques sont : la forme particulière de la ceinture optimisant la réflexion du son, le barrage avec ses poutres en étoile et en carré et la mécanique « ... incroyablement agréable... » (citation de Cyprien Katsaris). Mais le plus inhabituel, c’est la forme de la table d’harmonie dans les aigus. La surface vibrante a été, pour la première fois, remise dans le rapport classique entre longueurs de corde et surface de résonance – par rapport à des instruments comparables ; les cordes Steingraeber ont 27% de poids en moins. La résultante en est une résonance plus présente et chantante, même dans un jeu très pianissimo. C’est ainsi que Steingraeber est parvenu à une nouvelle sonorité pour la musique du 18e jusqu’au début du 19e siècle. A Paris, en septembre 2006, à l’occasion d’un banc d’essai comparatif entre 11 pianos de concert de très Haute Facture, la revue « Le Monde de la Musique » a dit du E-272 : « pour interpréter Bach, Mozart et Beethoven il est difficile aujourd’hui de trouver mieux … » .

A son adaptabilité au répertoire classique, s’ajoute celle, non contradictoire, de son adaptabilité au répertoire du 20ème et 21ème siècle. Ainsi le E-272 se distingue-t-il des pianos d’autres marques, tout aussi remarquables, mais plus orientés vers le répertoire du 19ème siècle  - Le E-272 est présent dans toutes les grandes salles de concert du monde.





D-232, le piano 3/4 queue de concert

  1 























a été présenté en 2008 comme le « petit frère » du E-272 – la ressemblance est nette concernant la forme de la ceinture : les zones de réflexion du son, la forme symétrique de la table d’harmonie strictement ajustée contribuent à une sonorité particulièrement mélodieuse et à une capacité de modulation largement graduée du plus petit pppp jusqu’à l’énergique ffff.

Le capodastre s’étend de la 46ème note jusqu’à la dernière ; grâce à cette spécificité, le D-232 est le piano qui a la résonance la plus étendue au monde dans le registre medium, medium-aigu : 42 notes seulement sont liés par des agrafes !

Ce modèle ¾ queue de concert est idéal pour des récitals de piano et de Musique de Chambre dans des salles de taille moyenne. L’un des lieux les plus prestigieux où il se trouve actuellement est l’église Bagsværd à Copenhague, monument de l’histoire de l’architecture du 20ème siècle dont l’architecte, Jørn Utzon, a également réalisé l’Opéra de Sydney ainsi que le design du meuble d’un D-232 pour une commande spéciale.





C-212, le piano 1/2 queue de concert


1 



a été présenté début 2009. C’est un descendant direct du légendaire 205, lui-même inspiré du piano à queue Steingraeber de Liszt de 1873. L’amélioration apportée sur le C-212 concerne essentiellement le domaine des basses*. Le reste a peu changé.

On retrouve avec le C-212 tout le charme du 205 qui fascine les pianistes depuis 130 ans ! ... de Franz Liszt en passant par Richard Strauss, Engelbert Humperdinck et Daniel Barenboim...

Par l’étendue de son spectre sonore, de son registre de tonalités très différenciées, de son développement sonore accru, ce nouveau modèle, comme l’a été le précédent, est destiné à de nombreuses utilisations :récitals de piano, de chant et de Musique de Chambre, enregistrements, festivals de Musique Contemporaine, auditoriums et classes de conservatoires ). Le 205 équipe déjà les Conservatoires de Musique de Munich, Hannovre et Paris.

* Plus grand volume des basses. Ainsi, la résonance de sa table est de +4,8% supérieure à celle du 205 et la longueur des cordes jusqu’à +5,8% supérieure; les longueurs de corde pour le son 36 jusqu’au 88 sont identiques, ainsi que la mécanique et le clavier.


Nouveauté 2011: B-192, le piano a queue de salon


1

Nouvelle référence pour les pianos à queue de Steingraeber & Söhne

En hommage à Franz Liszt, à l’occasion de son bicentenaire en 2011, Steingraeber & Söhne a présenté un nouveau piano à queue de 192 cm de longueur (6'3") au cours du Festival Richard Wagner de cet été. Sa construction est très proche de celle du piano à queue de Liszt, le Steingraeber C-212 et du prédécesseur de ce dernier, le Ed. Steingraeber 200 de 1873.

Les caractéristiques uniques de la construction Steingraeber sautent immédiatement aux yeux à la présentation de ce nouveau modèle :

*chevalet des basses droit et favorable aux vibrations
*de très longues cordes des basses presque aussi longues que celles des pianos à queue de concert de musique de chambre
*chevalets flexibles en hêtre rouge massif
*couches de laiton dans le registre des aigus pour le mélange des partiels
*grande dynamique grâce à des ceintures très dures constituées par plusieurs couches de hêtre (26 pièces horizontales et 13 pièces verticales)

Les premières livraisons sont prévues à partir de mars 2012.  La clientèle ciblée de ce nouveau piano à queue regroupe des particuliers très exigeants et surtout  des professionnels et conservatoires de musique.
Les professionnels et les institutions sont les principales catégories d’acheteurs chez Steingraeber & Söhne. A côté de la sonorité très différenciée et colorée des instruments Steingraeber, la rapidité et la fiabilité de la mécanique jouent un rôle important dans la décision d’achat des clients. C’est pourquoi on a souligné l’importance de sa parenté avec son plus grand frère, le C-212 ; et en fait la mécanique du C-212 et celle du B-192 seront identiques.

1 Ici vous pouvez télécharger la nouvelle plaquette B-192


 

A-170, le piano 1/4 queue de salon


1
























Les origines de sa construction remontent à 1905. Bien que sa taille le classe dans la catégorie des pianos ¼ queue, pour nous et pour de très nombreux pianistes, son potentiel sonore, tout à fait surprenant, est bien plus proche de celui d’un piano ½ queue. De nombreux prix lui ont été décernés : « meilleur piano dans sa catégorie de taille » ou même le « le meilleur jusqu’à 200 cm de longueur »… Du point de vue physique ce phénomène s’explique par sa forme inhabituellement large qui permet de très longues cordes de basses. Le chevalet classique des basses joue également un rôle décisif :

Le A-170 est le seul piano à queue de salon au monde à pouvoir transmettre une énergie vibratoire aussi puissante et étendue que celle d’un ½ queue, notamment grâce à son chevalet collé à la table et non suspendu, comme c’est le cas pour tous les autres pianos de cette catégorie de taille. Le 168/ A-170 est un piano de concert pour des salles de taille réduite. Il est présent dans des conservatoires et opéras, comme par ex. dans le merveilleux Opéra d’ Oslo.

Steingraeber & Söhne KG Friedrichstraße 2 und Steingraeberpassage 1 95444 Bayreuth
E-Mail:steingraeber@steingraeber.de Tel.-Nr. 0049(0)921-64049 Fax: 0049(0)921-58272